Comment communiquer quand on est un auteur inconnu ?

25 mars 2020. by Pauline Motheron

Vous avez fait le choix de publier votre livre en auto-édition, mais se lancer lorsque l’on est peu connu et auteur indépendant n’est pas chose facile.
La promotion de votre livre est essentielle pour vous faire connaître des lecteurs, mais il est aussi important de vous démarquer face à la concurrence des aspirants auteurs.

Découvrez notre plan d’action en plusieurs étapes afin de communiquer de manière solide autour de votre livre.

Suivre un plan en plusieurs étapes :

Être auteur est une vocation qui va nécessiter de votre part d’endosser de nombreux rôles. Écrivain bien-sûr mais aussi correcteur, graphiste, et chargé de votre propre communication ! De la même manière que certains auteurs ont besoin d’un plan précis et détaillé pour commencer la rédaction, il est possible de suivre un plan de communication pour vos actions de notoriété. À l’ère d’internet et des réseaux sociaux, le digital représente un très bon point de départ. Ainsi, certains créent leur propre site internet et leur compte Facebook et Instagram d’auteurs. C’est un bon début, mais comme toujours, il est impératif d’avoir un plan.  Il s’agit d’établir un calendrier des différentes actions de communication afin d’avoir une planification efficace et qui touche un maximum de lecteurs.

Il s’agit des différentes actions à mettre en place pour communiquer. Il va falloir vous faire connaître tout en faisant naître peu à peu l’intérêt des lecteurs potentiels sur votre œuvre et aussi votre personnalité. Et pour se faire il va vous falloir préparer un planning de vos prises de paroles. Voici à titre indicatif certains temps forts possibles :

  • Avant la sortie : la révélation du titre, de la couverture ou encore de certains passages et citations de l’oeuvre peuvent être dévoilées au fil de l’eau.
  • Le jour de la sortie : en plus de communiquer votre joie, vous pourrez ce jour-là donner toutes les informations sur les lieux et plateformes où retrouver votre livre.
  • Dans les mois suivants : partagez les avis de vos lecteurs, l’avancement de votre nouveau roman en cours d’écriture ou bien même vos rencontres éventuelles en dédicaces.

Gardez à l’esprit que la communication ne commence pas seulement le jour de la sortie de l’oeuvre, il faut penser à l’avant, mais aussi à l’après dans le but de susciter l’envie de lire aux plus grand nombre. Une fois votre plan déroulé, il faut le mettre en place : où? à qui? et comment? En tant qu’auteur peu connu il est plus dur de faire connaître ses oeuvres qu’un auteur publié dans une grande maison d’édition.

 

Mais quelques solutions s’offrent à vous :

  • Sollicitez vos proches, votre réseau : ce sont les meilleurs ambassadeurs que vous pouvez trouver – qu’ils parlent de vous et de vos oeuvres à leur entourage, qu’ils partagent vos posts et toutes les infos vous concernant ce qui élargira votre lectorat potentiel.
  • Utilisez les réseaux sociaux au maximum, mais sans spammer. Parlez de votre livre, de vous en tant qu’auteur – vous devez créer du désir, de la surprise aux yeux des lecteurs. De plus les réseaux sociaux sont aujourd’hui un moyen de faire de la pub à moindre coût et ont une portée impressionnante puisqu’ils sont utilisés quotidiennement par 50% de la population mondiale.
  • Entrez en contact avec des blogueurs littéraires. Demandez-leur s’ils seraient intéressés pour lire votre livre et en parler à leur communauté – à savoir que pour ce faire, il vous faut quelques exemplaires déjà imprimés et prêts à être envoyés gracieusement.
  • Contactez la presse : les grands journaux parleront très peu voire jamais de romans auto-publiés d’auteurs encore inconnus, mais pensez aux presses locales qui, elles, seront plus aptes à relayer la sortie du livre d’un auteur du coin – pensez à envoyer un exemplaire et/ou un communiqué parlant de votre livre.
  • Les concours et prix littéraires : renseignez-vous sur les concours et prix littéraires dans lesquels vos ouvrages pourraient concourir et foncez! Que vous sortiez gagnant ou non, ces concours sont une porte d’entrée vers un nouveau réseau et de futurs lecteurs.
  • Rendez-vous en librairies et salons. Les auteurs en auto-édition y sont de plus en plus représentés. Chaque établissement et salon à sa propre politique : certains vont vous proposer d’exposer, d’organiser une séance de dédicace, de profiter de leur réseau gratuitement alors que d’autres vous demanderont une contrepartie. A vous de vous préparer à toute sorte de retour et d’agir en fonction de vos moyens et envies

En conclusion, n’oubliez pas de toujours cibler correctement vos lecteurs et d’adapter la façon dont vous allez parler de votre livre – selon votre cible vous choisirez les réseaux correspondants, mais aussi votre ton et vos heures de publication. Tout est une question d’organisation et d’opportunité. Le bon message au bon moment auprès du bon public peut avoir un effet boule de neige !

X