Comment construire un bon personnage de roman ?

23 juin 2020. by Pauline Motheron

Lorsque l’on débute l’écriture d’un manuscrit, la question de la construction des personnages se pose très vite. Un roman c’est avant tout de l’humain… Pour Laure Pécher, agent littéraire, le personnage est « le souffle vital du roman ». En effet, des années après la lecture, que retient-on d’un roman si ce n’est ses personnages ? Comment créer un « bon » personnage dans ce cas ? Comment le rendre mémorable ? Nous vous livrons quelques conseils.

Faire vivre l’être de papier

Une des erreurs souvent constatées chez les jeunes auteur(e)s est que les personnages ont souvent tendance à ne pas être assez … réalistes ! Un bon personnage virtuel doit avoir de la substance. Il ne peut ainsi se résoudre à une description physique, ni à des envies ou besoins et encore moins à uniquement un passé. Votre personnage doit en effet prendre corps dans l’esprit du lecteur au fil de la lecture.

Ainsi, pas besoin d’être forcément bon ou mauvais, ou encore d’être aimable votre héros doit avant tout apparaître clairement. Prenez Jean-Baptiste Grenouille dans le Parfum de Suskind. Le livre dresse le parcours de vie d’un être à part, fondamentalement inhumain auquel il est difficile de s’identifier, pourtant l’oeuvre est captivante et l’on ressent même de l’empathie pour le tueur aux odeurs. En effet, Suskind a réussi le pari de construire un antihéros complexe à la psyché très développée et surtout parfaitement lisible pour le lecteur. Grenouille prend vie dans notre esprit car il a une substance.

La fiche d’identité de vos personnages

Une fois que l’axe directeur est posé, comment concrètement créer ce personnage ? Une des techniques les plus utilisées et de procéder à l’écriture d’une fiche d’identité complète. Cette fiche doit répondre à de multiples questions et vous servira ensuite de trame pour l’écriture.

On peut ainsi avoir divers types de thèmes :

  • Carte d’identité : nom, prénom, âge, sexe, lieu de vie, profession…
  • Description physique : corps, particularités, allure, manière de s’habiller…
  • L’attitude : tic de langage, manière de se mouvoir, première impression que l’on a de lui/elle…
  • Son passé : ses parents, son parcours de vie, ses traumatismes, ses plus beaux souvenirs…
  • Ses goûts : le type de musique qu’il écoute, les choses qu’il mange, ce qu’il aime chez les autres ou qu’il déteste…
  • Caractère : ses défauts et qualités, s’il a de l’humour ou de la répartie…

Cette fiche doit ensuite s’intéresser à des considérations plus profondes :

  • Quel est son but dans la vie ?
  • A-t-il une faille ou un problème à résoudre ?
  • Qu’est-ce qui le motive ?
  • Quels sont les obstacles qu’il va rencontrer ?

N’hésitez pas à être le plus exhaustif possible lors de cet exercice. Un personnage bien construit est un personnage avec du corps. Travailler sur cette étape préparatoire vous facilitera d’autant plus l’écriture du manuscrit. Belle écriture !

X